Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Tu es .... tu restes

Publié le par Manu & Win

Tu es .... tu restes

Tu es … le grain d'amour dans le sablier

En aller retour perpétuel

Sur l’écume présente , future et passée

Tu restes … sur la trame , sensuelle

...

Tu es … tempête d’ouragan

Dans les airs, un électron en révolution

Sur les marées perdues du temps

Tu restes … pure sensation , en vibration

...

Tu es … cette molécule d’eau , un océan

La sirène des légendes éternelles

Chevauchant les comètes en mouvement

Tu restes … l’incarnation charnelle

...

Tu es … limon des terres arides

Poussières en cheminement de hasard

La semence des continents vides

Tu restes … la maîtresse de mon regard

...

Tu es … une pure flamme

Etincelle vagabonde des fées

Le brasier dans lequel se forge la lame

Tu restes … d’une brûlante humanité

...

Tu es , je suis et nous sommes

Ce que nous voulons être , envie bohème

Simplement donner de l’amour , en somme

Tu restes toute entière , fidèle à toi-même …

Tu es .... tu restes

Et tu le resteras ... Je t'aime .....

Un aller simple ...

Publié le par Manu & Win

Un aller simple ...

Je voudrais que tu sois là ...

Je pourrais me glisser sous tes draps ...

Et me coller dans tes bras ...

Je m'endormirais avec ton parfum que j'aime tant ...

Ta peau contre ma peau ...

Mon coeur qui s'emballe ...

On aurait la fringale ...

Ca ne serait pas sage ...

Mais ...

Nous ne savons pas être raisonnable ...

Je voudrais te donner rendez vous ...

A mi chemin de notre route ...

Pour ne plus jamais faire demi tour ...

J'ai écrit .....

Publié le par Manu & Win

J'ai écrit .....

J’ai écrit toute la nuit

A l’ombre de mon sommeil

Filigrané sur mes songes

Et le silence des anges .

Le cri des maudits

A lettré la lumière

Aux traits de mon sang ,

Broyant mes tripes

Sur les monuments du temps

Où s’amarre l’ancre de vie .

J’ai écrit ma colère ,

Mes doutes et mes envies ,

Le brouhaha de mes hurlements

Jusqu’à morceler mes pensées

Au chemin de mes larmes .

J’ai écrit toute la nuit

Au spectre des étoiles défuntes ,

Dans la lueur naissante des soleils ,

Jusqu’à assécher les mots

Dans la valse du vent

Et mon esprit saigne encore

De ces ardeurs vaines

A comprendre les pourquoi ...

J’ai écrit du fond de mon lit

Sous l’œil des gargouilles ,

Gardiennes des vieux tombeaux ,

Témoins des heures funèbres .

Et j’ai fermé ma fenêtre intérieure

Aux rumeurs des guerres ,

Pour écrire au noir des ardoises ,

Sur l’arête des glaciers ,

Au seuil d’un nouveau monde ,

Où j’ai jeté mes encres

Pour donner des couleurs au ciel .

Je n’ai pas entendu

Le chant des sirènes

Sous le flambeau des Titans ,

Mais j’ai vu le vol des Chimères

Dans l’œil songeur des Hydres ,

Et je n’ai pas cessé d’écrire

D’un bout à l’autre de la nuit .

J’ai vidé mon âme

Dans la spirale nocturne

Jusqu’au blanc de l’aurore ,

Et d’épuisement

Je me suis réveillé …

<< < 1 2 3